jeudi 31 mai 2012

Claude Voilier, Une héroïne de l'An 2000

Le périodique Lisette n'est guère connu pour ses histoires de science-fiction. Il y en a pourtant quelques-unes. Publication destinée aux jeunes filles éditée par les Editions de Montsouris de 1921 à 1973 (avec une suspension pendant la Seconde Guerre Mondiale), elle était tirée à 135.000 exemplaires en moyenne. 

Dans la seconde série (mai 1946-avril 1976), on trouve ainsi cette très belle couverture qui accompagne la publication en 1953 d'une nouvelle signée Claude Voilier (auteur pour la jeunesse, Claude Voilier est celle qui a traduit les livres d'Enid Blyton puis repris ses séries dans des histoires originales pour la Bibliothèque Rose) : "Une héroïne de l'An 2000


Claude Voilier nous conte les aventures de Vivette qui rejoint le professeur Gauthier, son père, sur la Lune. Le professeur est en effet bloqué avec son équipe sur notre satellite par des nuées de papillons mauves. Le jeune René Lambert a l'idée d'utiliser le feu pour délivrer les prisonniers. Le texte est accompagné de quelques illustrations en bleu de Jean Desrieux (qui signe aussi la couverture).

Pour les amateurs de ce périodique, une petite visite sur la page Lisette du site consacré au Petit Echo de la Mode s'impose et l'on trouvera quelques reproductions de planches de Jean Desrieux sur le site Lambiek.net.

mercredi 30 mai 2012

[Enigme] Mais que fait cette femme (2) : la réponse


La réponse à l'énigme Mais que fait cette femme? concernant l'image ci-contre n'a pas tardé à être trouvée. Merci à tous les joueurs!

Il s'agit du "professeur unique". 

Pour Noël 1932, la revue Lectures pour tous proposait un numéro spécial "Les féeries de l'avenir". Sur ArchéoSF on peut ainsi admirer La Plage de la Concorde (ou le Paris-Plage permanent !) ou lire le résumé de Gens de la Lune par J. Jacquin.

L'image est accompagnée de cette légende: 
"L'année scolaire 2002-2003 vient de commencer. les essais de professeur unique, remplaçant l'école unique, ont donné toute satisfaction. Aujourd'hui un professeur suffit, pour toute la France, dans chaque stade, à la chaire d'histoire et de géographie, son cours étant radio-diffusé d'un bout à l'autre du pays."

Très belle idée certes mais qui corrige les copies des élèves?

Sur la page en face cette image montre une élève au travail.
"Et les élèves reçoivent individuellement à domicile, non seulement la parole, mais aussi l'image : le tracé des cartes au tableau par exemple. Ces élèves peuvent suivre les cours radio-diffusé où bon leur semble, à Paris aussi bien que dans une villa des Baléares ou des Açores, si leur famille y villégiature"

mardi 29 mai 2012

[Enigme] Mais que fait cette femme?

Après deux premières énigmes (A quoi sert cette machine? et Mais que font ces hommes? ) qui ont eu leur petit succès, ArchéoSF vous en propose une nouvelle:
Mais que fait cette femme?


dimanche 27 mai 2012

ArchéoSF a un an !

Ouvert le 27 mai 2011, ArchéoSF fête aujourd'hui son premier anniversaire.
Un an cela représente 268 billets publiés, plus de 50.000 visites, 123 commentaires, des rencontres très sympathiques et quelques débats.
C'est une présélection pour le Grand Prix de l'imaginaire.
C'est encore une vingtaine de textes disponibles dans la section Téléchargement.

Depuis juin 2011 une collection éditée par publie.net (coopérative d'auteurs) propose des textes d'anticipation ancienne sous le nom d'ArchéoSF. Elle est disponible en numérique chez publie.net et chez les principales librairies du net. Que vous ayez une liseuse classique, un Kobo, un Kindle, un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable... il y a forcément le format que vous recherchez. Publie.net propose en outre une lecture en streaming.


Merci à vous pour votre fidélité.


Pour fêter ce premier anniversaire, une anthologie martienne vous est offerte dans la section Téléchargement. Au sommaire, cinq textes publiés entre 1892 et 1924 traitant de cette planète qui fascine depuis l'Antiquité les hommes.













vendredi 25 mai 2012

[Essai] Pierre Jouguelet, Aldous Huxley (1948)

Paru en 1948 dans la collection Artistes et écrivains du temps présent aux Editions du Temps présent, l'ouvrage Aldous Huxley de Pierre Jouguelet est bien sûr daté mais il propose un panorama de l'oeuvre plutôt intéressant. 


jeudi 24 mai 2012

R. Decker ( Francis Henry Atkins)‎, Les Avions de Mars (1929-1945)

Après un départ vers la Lune à bord du Luna I, voici que "deux jeunes Anglais et un vieil Irlandais [partent pour la planète Mars], où ils se trouvent pris au milieu d'une révolte contre le roi Amando ‎dans ce fascicule" (résumé extrait du site de la libraire Mompracem). Cela devrait entrer dans les Chroniques de Mars de Guillaume ;)

Signé R. Decker dans cette publication aux éditions du Clocher, Les Avions de Mars et sa suite Le Fils des étoiles parurent à l'origine sous les titres A King of Mars en 1907 et A Son of the Stars en1907-1908 (publication dans le magazine anglais pour la jeunesse Youg England) avec comme nom d'auteur Fenton Ash (de son vrai nom  Francis Henry Atkins, tout le monde suit?). Il existe deux tirages de ces fascicules (voir ci-dessous), l'un avec une couverture couleur, l'autre en noir et blanc. Le premier est relativement sage au niveau anticipation alors que le second est nettement plus marqué.




Fenton Ash, appelons-le ainsi car c'est sa signature habituelle, est né en 1840 et mort en 1927. On lui doit plusieurs oeuvres relevant de la science fiction mais seules les deux mentionnées plus haut semblent avoir été traduites en français. Citons ainsi King of the Dead: A Weird Romance (1903), signé Frank Aubrey, où l'on voit apparaître un race maîtres blancs au Brésil dans le prolongement de l'oeuvre d'Henry Rider Haggard, The Radium Seekers, or, The Wonderful Black Nugget (1903-1905) dans lequel deux enfants découvrent une nouvelle forme de radium qui leur permet voyager en Amérique du sud et de découvrir une race perdue, deux autres récits de mondes perdus à signaler avec By Airship to Ophir (1910) et The Black Opal (1915).
Après le feuilleton de Young England, Fenton Ash signe un autre ouvrage avec des Martiens sous le titre A Trip to Mars (1909) publié sous la forme d'un fort beau cartonnage.

Un extrait de bibliographie issue du site ERBzine ( consacré à Edgar Rice Burroughs)

A Son of the Stars ~ 1909  ~ with extensive bio./biblio notes by experts Sam Moskowitz and Darrell C. Richardson serialized in Caz' The Fantasy Collector Nos. 201-216 
By Airship To Ophir (1910) (writing as Fenton Ash)  
The Devil-Tree of El Dorado: A Romance of British Guinea (1897) (writing as Frank Aubrey)  
A Studio Mystery (1897) (writing as Frank Aubrey) 
A Queen of Atlantis: A Romance of the Caribbean Sea (1899) (writing as Frank Aubrey)  
King of The Dead: A Weird Romance (1903) (writing as Frank Aubrey)  
The Radium Seekers: Or the Wonderful Black Nugget (1903) (writing as Fred Ashley)  
The Temple of Fire: Or the Mysterious Island (1905) (writing as Fred Ashley)  
By Airship To Ophir (1910) (writing as Fenton Ash) 
The Black Opal (1915) (writing as Fenton Ash)  aka The Big Budget  
The Island Of Gold (1918) (writing as Fenton Ash) aka The Marvel 

Pour le plaisir des yeux, quelques images repiquées sur la toile:

 THE DEVIL-TREE OF EL DORADO: A NOVEL ...The_Black_Opal

mercredi 23 mai 2012

David Craigie, Le Voyage du Luna I

Paru en France en 1950 dans la collection Les Amis des jeunes, Le Voyage du Luna I (The Voyage of Luna I, 1948) a bénéficié des illustrations d'André Georges.
Attachez vos ceinture et en route vers la Lune à bord de ce vaisseau fuselé tel que les imaginaient les Terriens des années 1950!



David Craigie, Le Voyage du Luna I
Les Amis des jeunes, n°24, Editions Arthaud, 1950
Traduction de Marcelle Sibon,
Illustrations d'André Georges

mardi 22 mai 2012

[Réédition] JH Rosny Aîné, La Guerre des règnes (présenté par Serge Lehman)


J'ai une affection particulière pour J-H Rosny Aîné. Je me rappelle encore mes premières lectures de ses oeuvres d'anticipation, découvertes après ses cycles préhistoriques, et d'un numéro de la revue Europe dans lequel il côtoyait HG Wells. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai appris la parution d'un volume chez Bragelonne dans la collection Les Trésors de la science-fiction rassemblant ses oeuvres d'anticipation et de SF sous la houlette de Serge Lehman (à qui l'on doit déjà l'indispensable Chasseurs de Chimères (1) ).

Au sommaire on trouve La Guerre du Feu, un extrait de Les Compagnons de l'univers, Les Xipéhuz, Le Trésor dans la neige, Le Voyage, Nymphée, Les Profondeurs de Kyamo, La Contrée prodigieuse des cavernes, des extraits de La Légende sceptique, La Jeune vampire, Un Autre monde, Le Cataclysme, La Force mystérieuse, Les Navigateurs de l'infini, Les Astronautes et La Mort de la Terre.

Depuis Récits de science-fiction paru en 1973 aux éditions Marabout, une telle somme n'avait pas été rassemblée. Faut-il acheter La Guerre des Règnes si l'on possède déjà Récits de science-fiction ? A la lecture des sommaires, la réponse est oui car l'un est le complément de l'autre (et puis ce ne sera pas trop difficile à trouver pour une fois ^__^).

La présentation de l'éditeur:

Ce recueil comporte quatorze récits dont le mythique La Guerre du feu. Il est dirigé et commenté par Serge Lehman, le meilleur essayiste de science-fiction contemporain. On doit à Rosny aîné, outre la création de l’académie Goncourt, l’invention du roman préhistorique, mais aussi les premiers chefs-d’œuvre de science-fiction moderne en droite ligne d’H.G. Wells, dont il anticipa même parfois les thèmes.

Pour les amateurs de lecture numérique, signalons que Publie.net a réédité plusieurs oeuvres de Rosny Aîné:

Un Autre monde de JH Rosny Ainé, collection Classiques, éditions Publie.net
La Mort de la Terre de JH Rosny Ainé, collection Classiques, éditions Publie.net  
La Force mystérieuse de JH Rosny Ainé, collection Classiques, éditions Publie.net
Les Navigateurs de l'infini de JH Rosny Ainé, collection Classiques, éditions Publie.net 

A lire sur ArchéoSF: Le Roman de JH Rosny par Georges Casella

lundi 21 mai 2012

H. de Graffigny, Electropolis

De son vrai nom Raoul Marquis, H. de Graffigny a signé plus de deux cents ouvrages allant de la vulgarisation scientifique au roman de science fiction. Dans les Aventures extraordinaires d'un savant russe qu'il cosigne avec Georges Le Faure il narre un voyage à travers notre système solaire.
H. de Graffigny est passé à la postérité par l'entremise de Louis-Ferdinand Céline qui en fait un personnage de Mort à crédit, Raoul Marquis y est  Courtial des Perreire. Céline a rencontré H. de Graffigny en 1917 et a travaillé pour une revue de vulgarisation scientifique Eurêka (devenue Génitron dans le roman de Céline).
Electropolis, qui est un plagiat pour une bonne part de La Babylone électrique d'Albert Bleunard, nous entraîne sur le territoire de l'ancienne Mésopotamie sur lequel un lord anglais décide, grâce à l'électricité, de retrouver la prospérité de l'Antiquité.
Plusieurs éditions existent pour cet Electropolis et l'on peut voir une belle jaquette sur le site BDFI.
Pour l'édition présentée ici, il s'agit d'un cartonnage avec un premier plat sur lequel est contrecollée une vignette en couleurs.



samedi 19 mai 2012

19 mai 1910, la Fin du Monde est annoncée!

Régulièrement est annoncée la fin du monde en raison de la percussion de notre planète par une comète ou bien de gaz nocifs lâchés par ces objets célestes. Déjà en 1894, Camille Flammarion narrait les dangers d'une comète dans La Fin du Monde.
En 1910, la comète de Halley (visible d'avril à mai) faisait son passage comme tous les 76 ans et la panique s'empara d'une partie de la population. Certains en profitèrent pour vendre des masques à gaz, d'autres des antipoisons. A cette occasion la cartophilie s'est enrichie de ce moyen d'échapper au pire en partant vers la Lune!


Aurons-nous les mêmes avantages le 21 décembre 2012?
On peut aussi lire un billet sur le blog de Vicky Lapointe consacré aux articles publiés dans la presse canadienne en 1910 au sujet de la comète (avec de très amusantes publicités par exemple).

vendredi 18 mai 2012

[Film] Gregg C. Tallas, L'Atlantide (Siren of Atlantis), 1949

Dès 1921, Jacques Feyder adaptait le roman de Pierre Benoît L'atlantide (1919) au cinéma. Plusieurs autres adaptations ont été faites (avec plus ou moins de bonheur).  Citons ainsi:

L'Atlantide, film franco-belge de Jacques Feyder, (1921) ; L'Atlantide, film allemand de Georg Wilhelm Pabst, (1932) ; L'Atlantide (Siren of Atlantis), film américain de Gregg C. Tallas ( 1949 ) ; L'Atlantide, film franco-italien de Giuseppe Masini, Edgar G. Ulmer et Frank Borzage, (1961) ; L'Atlantide, film franco-italien de Bob Swaim, (1992 ) ; L'Atlantide, téléfilm français de Jean Kerchbron, ( 1972) ; Atlantide, l'empire perdu (Atlantis: The Lost Empire), film d'animation américain de Gary Trousdale et Kirk Wise, (2001) (1).

Il y a longtemps que j'ai visionné le film de Gregg C. Tallas et son souvenir est impérissable : un nanar pas possible. On y voit tout de même la belle Maria Montez et son mari Jean-Pierre Aumont. Seule la présence de l'actrice est à souligner, pour le reste, passez votre chemin.
En 1950, la revue Mon film (2) consacra son numéro 198 ( 7 juin 1950)  à ce film avec un récit et des photogrammes. Deux scènes me restent en mémoire: celles avec les statues des ennemis d'Antinéa pétrifiés et une partie d'échecs.

La couverture du numéro avec Maria Montez (Antinéa) et Jean-Pierre Aumont (Saint Avit)


La quatrième de couverture présente Maria Montez dans le costume d'Antinéa


Au générique


Les statues inquiétantes


La partie d'échecs






(1) Pour une bibliographie exhaustive, on se reportera au site L'Atlantide au cinéma et à sa filmographie.
(2) Mon film (1924-1958) proposait des récits de films accompagnés d'images et quelques parties rédactionnelles aux vedettes de l'époque.

jeudi 17 mai 2012

Edward Bellamy, Cent ans après ou l'an 2000 (Looking Backward)

Publié en 1888, Looking Backward fut rapidement traduit en français. Dès 1891, on trouve deux éditions françaises: l'une chez Dentu sous le titre Cent ans après ou l'an 2000 (dans la collection Les Maîtres du roman, traduction de Paul Rey avec une préface de Théodore Reinach), l'autre chez Guillaumin & Cie sous le titre Seul de son siècle : en l'an 2000 (avec une traduction et une discussion du Vicomte Gaëtan Combes de Lestrade). Aucune édition ne donne le même titre ce qui pourrait faire penser que l'oeuvre de Edward Bellamy est importante, il n'en est rien. On trouvera encore les titres En l'an 2000 ( édition Flammarion, 1893), C'était demain (publication en feuilleton in L'Oeuvre, 1920), Cent ans après (éditions du Burin, 1973) ou Le Futur antérieur (éditions L'Age d'homme, 2008).
Dans cette oeuvre utopiste, Edward Bellamy imagine un avenir radieux. Les avant propos que donnent à lire les éditions de 1891 sont diamétralement opposés. Le Vicomte Gaëtan Combes de Lestrade décrit le livre ainsi : " de tous les livres communistes que j'ai eus sous les yeux, c'est le plus dangereux".
Wikipedia donne un résumé clair de l'intrigue et des enjeux de l'ouvrage:

Looking Backward dresse le portrait d'une société idéale du xxe siècle dans laquelle Julian West, un jeune Bostonien aisé contemporain de l'auteur, se trouve mystérieusement projeté, passant d'un monde d'injustices et de pauvreté noire à une société où règne l'harmonie, la justice et la prospérité. Sous l'aimable férule du Dr Leete, de sa femme et bien sûr de sa fille Édith, il découvre ce nouveau monde, ne manquant pas de faire de tristes comparaisons avec son époque d'origine. Pour la petite histoire, il est à noter que l'une des inventions majeures de cette société future idéale est la carte de crédit, crédit accordé par la communauté industrielle ! Le thème de la méritocratie est très présent dans cette société du futur, en prenant la traduction de Paul Rey on retrouve quarante-neuf fois les mots ; mérite, récompense, habileté et talent.

C'est aussi une œuvre de vulgarisation des concepts d'économie politique, en vigueur à son époque au xixe siècle, il tente de faire comprendre les rouages des systèmes, comme l'importance du numéraire, l'imparfaite diffusion des biens ou des services, la capitalisation à un pourcentage faible de la communauté.
Un second roman utopique, "Equality", publié in 1897, donne une suite à l'aventure de Julian West. Ce livre connut moins de succès que le précédent. Mais la "parabole du réservoir d'eau", qui en est extrait, fut largement diffusé dans les milieux socialistes et anarchistes.
Cette vision utopique de la société future est à mettre sans conteste en opposition avec celle, dystopique et pessimiste, de son contemporain et compatriote Jack London comme dans Le Talon de fer.
Voici donc un ouvrage qui pourrait bien plaire aux gens de la liste qui suit:


Partageons mon avis
La Maison du Faucon
De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs
Une Autre Vie
Monsieur Poireau
Le grumeau
Bah !
Chez Homer
A perdre la raison
Partageons l'addiction
Carnet de notes de Yann Savidan
Au comptoir de la Comète
Variae
Mon avis t'intéresse
Le Blog de Gabale
Partageons nos agapes
Chez El Camino
Lyonnitude(s)
La revue de Stress
C'est juste histoire de dire
Les privilégiés parlent aux Français...
A toi l'honneur !, la suite...
Ruminances
Sarkofrance
Mon Mulhouse
Saint-Pierre-des-Corps, c'est où ça
Ce Que Je Pense ...
100 000 V
Avec nos gueules...
Alter Oueb
Princesse101
les échos de la gauchosphère
Philippe Méoule
Fattorius
Le blog de Laurent Grandsimon
Les Peuples du Soleil
Arnaud Mouillard
blog de David Burlot
Le blog de Louis Lepioufle
Ecume de mes jours
Partageons Mon Univers
LES JOURS ET L'ENNUI DE SEB MUSSET
Les divagations NRV de cui cui fit l'oiseau.
Je pense donc j'écris
Le Solitaire de la Lune
Les coulisses de Sarkofrance
Les aventures d'Euterpe
La lettre de Jaurès
des pas perdus
Du petit monde de Gildan
Trublyonne voit la vie en rouge
Zette And The City
[Unhuman]geek
Du trASh et DeS bAiSerS!!!
Désirs d'Avenir Hérault
Le blog de Luciamel
Météo Mulhouse
Les nouvelles de l'atelier
Association de mâles fêteurs
Le Pudding à l'Arsenic
Traqueur Stellaire
Reservus'blog...
Entre Musique et Politique
Choblab
Moi, je
Instantanés
Margaud cuisine mais préfère diner en ville
le blog de polluxe
Sète'ici
mtislav
Le blog politique de Luc Mandret
Skeptikos (reloaded)
Le blog de Rébus
Partagez mes vannes
L'avenir est dans l'dialogue
Répertoire de la Science Fiction
le blog profencampagne
Expat-Prague
Engagée
Zikio
MINIJUPE
Détours à Tours
Peuples.net
Le Parisien Libéral
Internet Chine
Parti socialiste de la ville d'Anzin
le blog d'une femme de sportif
CAC 69
Comité de Sévice Public
Intox2007.info
Le blog du modérateur
Virginie B
Hashtable
Chroniques d'une Chocoladdict
L'Hérétique
Ménilmontant, mais oui madame...
Le blog de aurelinfo.over-blog.com
Rimbus le blog
Woof it 
Les Bas-Fonds
Pensée Libre
Désirs d'Avenir Buxerolles 86
Voie Militante
Nouvel Hermes
Le jour et la nuit
Mon Mulhouse le blog 100 % BIO
Homer d'alors
Quelque chose à dire
Francaisdefrance's Blog
Chroniques d'un breton
Pur Délire
BorisSchapira.com
archeosf
Mon Mulhouse les Photos-Montages
Xapur's Blog
ZGUR
Dans ma bulle
le bihet d'humeur
Impromptu
Un boulet chez les geeks
Le Solitaire de la Lune
La France de toutes nos forces
Le blog du Planète SF
Ségolène Royal Présidente en 2012
Tout en un
prélude à la fugue
Raaahaa !
JEAN-MARIE LEBRAUD
Umoor.Eu
dadavidov homepage
Désirs d'avenir Castelnau de Médoc
Tes reins et terroirs
Intelligence Collective
La gauche 2007
ChroGeek
Yahyasheikho786's Blog
Fred de mai
Pipolitic
PS - Beauvais
""Entre moi""
La Brée-les-Bains
HumaniDem : blog politique de BGR
Le Poireau Migratoire

lundi 14 mai 2012

Observer le ciel... ( 1913 )

La lunette méridienne de l'Observatoire de Paris en 1913, image publiée dans La Science et la Vie n° 1, avril 1913


samedi 12 mai 2012

Mais que font ces hommes? [Enigme]

L'énigme A quoi sert cette machine? a été résolue par Fleur de Bitume et Dragon Ash.
Une nouvelle énigme avec une image extraite de La Science et la Vie de 1913: que font ces hommes?


mardi 8 mai 2012

Le Polychrome, le site consacré aux cartonnages polychromes


Le Docteur Mystère

Le Polychrome est un site consacré aux cartonnages polychromes dont on estime le nombre à environ un millier publiés en France entre 1885 et 1935. Livres de prix, d'étrennes et de luxe, ces cartonnages sont fragiles et les couleurs passent parfois. Un pourcentage non négligeable concerne des oeuvres de science fiction ancienne ou d'aventures mystérieuses. 




Voir sur Les Peuples du Soleil, la couverture de Louis Boussenard, Juana la fiancée mexicaine

lundi 7 mai 2012

Pierre d'Aquila, Le Mystère du Pacifique

Paru en 1930 dans la collection Bayard, Le Mystère du Pacifique est un ouvrage férocement anti-allemand. Pierre d'Aquila nous raconte les aventures du sous-marin-avion-fusée assez extraordinaire comme le montre l'image de couverture. Il s'agit rien de moins que d'un avion-fusée qui "décolle" d'une base sous-marine allemande dans laquelle les Compagnons de la Haine sacrée préparent la revanche. Comme toujours de courageux Français mettront en échec ce délirant projet! Evidemment le nom du fabuleux engin n'était pas très bien choisi et le destinait à bien des revers: le Titanik !


Pierre d'Aquila, Le Mystère du Pacifique, collection Bayard, n°59, 1930

jeudi 3 mai 2012

Galaxies Science Fiction Meilleure revue européenne 2012 !


image

Donner une chronique régulière à une revue est un plaisir (un travail aussi mais c'est autre chose). A chaque parution de galaxies Science-Fiction, je suis heureux de participer à ce projet éditorial: faire une belle revue qui parle des auteurs français, européens, américains mais aussi indiens ou du monde arabe, qui chronique des parutions récentes, qui propose des dossiers de bonne tenue,... et dans un format et une présentation particulièrement agréable.

Et quand lors de l'Euroconconvention européenne de science-fiction) qui s’est tenue du 26 au 29 avril 2012 à Zagreb, la Société Européenne de Science-Fiction (ESFS) a décerné ses prix, on est très heureux d'y voir figurer Galaxies Science Fiction au titre de meilleure revue européenne de science-fiction!

Longue vie à Galaxies!

Le palmarès complet a été publié par Russkaya fantastika.

mardi 1 mai 2012

Marcel Georges, Roland et Linda en aérotrain (1970)

Parmi les inventions qui ont été expérimentées mais jamais commercialisées se trouve l'aérotrain. Celui conçu par l'ingénieur Jean Bertin fut expérimenté dans les années 1960 avant d'être abandonné en 1977. Entre temps des prototypes furent mis au point et une ligne expérimentale de 18 km construite. Le TGV supplanta le projet de l'aérotrain.
Sur les brocantes on trouve parfois de petits ouvrages amusants comme celui de Marcel Georges Roland et Linda en aérotrain publié dans la collection "Premières Aventures" en 1970 par Dargaud. Deux enfants tentent l'aventure de l'aérotrain sur fond d'enquête "policière".
C'est l'occasion de voir ce train pas comme les autres en images vintage:






Sur le net on trouve plusieurs sites consacrés à l'aérotrain:
aérotrain.fr (très nombreuses images et vidéos)
Aérotrain (wikipédia)

Et pour les amateurs une vidéo réalisée par la société Bertin en 1976 (18 minutes)


L'Aérotrain (Bertin & Cie - 1976) par Aerotrain-et-Naviplanes